Rando éoliennes et ventilateurs

Publié le par Epicuriens de la randonnee

C’est sous un brouillard londonien que nous nous sommes retrouvés au parking du cimetière de Mèze ce mardi 6 mars 2015. Dis comme ça, on pourrait penser au début d’un thriller, et bien non ! C’est tout simplement le point de départ d’une randonnée ….
Après avoir quitté le brouillard mèzois, nous arrivons à Villeveyrac qui semble bénéficier d’un micro-climat : en effet nous sommes accueillis par un beau ciel bleu et un soleil lumineux !
Sous la houlette de Christian, nous partons donc à l’aventure dans la  campagne de Villeveyrac ! Et quand je dis campagne cela se justifie par une odeur typiquement campagnarde ……
Nous découvrons très vite le pot aux roses …… enfin la fosse à purin responsable de ce parfum indéfinissable !!
La rando se poursuit dans la détente et une zen attitude de toute la  troupe jusqu’à un arrêt « contemplation des éoliennes » qui inspire notre gentil organisateur qui nous fait alors une révélation :
« Quand les éoliennes se mettent en route, ça chasse le brouillard »
Nous poursuivons notre chemin jusqu’à découvrir un menhir expatrié représentant la grâce (la femme) et la liberté (l’oiseau).
En parlant d’oiseau nous faisons une étrange rencontre avec de beaux spécimens blancs et hauts perchés qui semblent venus d’un autre monde ….
Décidément l’oiseau est au centre de la discussion puisque le débat est lancé sur un pigeon bien installé sur un toit :
La question est de savoir s’il a une patte ou deux pattes.
L’imagination de notre guide du jour y voit un héron, et rie et rond
Petit patatapon ..
Bien ! Pour revenir à notre rando nous nous installons sur un muret et c’est alors que s’organise un trafic de friandises, un troc gourmand :
Qui veut un chocolat ? Qui veut des fruits secs ? Etc…..
Le chemin se poursuit sereinement agrémenté de pauses photos pour certains et pour d’autres d’une collecte « d’asperges maigres » qui semblent avoir suivi un régime draconien !!!! Enfin, avec quelques œufs ça pourra faire une petite omelette !!
Nous ne rencontrons pas grand monde si ce ne sont quelques chevaux et le facteur qui passera 2 fois ….

C’est dans la joie et la bonne humeur que nous nous retrouverons
Sur le parking. Alors vient le temps de se dire au revoir jusqu’à la prochaine sortie …..
                           
                         Les petits potins  de V.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article