Randonnée "Mal aises"

Publié le par Epicuriens de la randonnee

C'aurait pu être une rando toute simple voire banale ….c'était sans compter sur Viviane qui a toujours autant d'imagination pour animer une rando!!
Et pourtant jusque là nous marchions tous, chacun à son rythme qui variait en fonction du dénivelé, plus ou moins important.
Une grimpette puis une autre nous ont amenés tout en haut d'où l'on dominait une carrière et d'où l'on apercevait noyés dans la brume les parcs de Bouzigues et la colline de Sète.
Et c'est en redescendant que le sifflet - auxiliaire précieux du randonneur, nous a stoppés ! Qu'y a t-il? Pourquoi on s'arrête? Autant de questions qui ont fusé...et la nouvelle est tombée : Viviane venait de faire un malaise.....
En se rapprochant du groupe qui entourait Viviane, on l'a trouvée....allongée, jambes en l'air (SVP), grignotant une barre de céréales et manifestement secouée. Francette, toujours maitresse de la situation, propose l'épitaphe: ICI GIT VIVI MATHY gravé dans le sol...
Il n'est pas loin de midi...décision est prise : on va s'arrêter pour pique-niquer, et pour que VIVI Mathy récupère.
Un bosquet de pins, des rochers, un terre-plein, c'est bon ! Et là , certains messieurs – dont je tairai le nom, avaient l'air de bien connaître, nous faisant savoir que ce coin est occupé, semble-t-il, par des « gagneuses ». D'ailleurs un camionneur s'engage mais effrayé par tout le groupe, fait aussi sec demi-tour, ce qui génère de nombreuses plaisanteries.
Le repas avalé, thé et café distribués, on se remet en route mais il me semble que Viviane n'est pas au top. Le début d'une assez longue grimpette rajouté à la chaleur qui se fait très présente (le soleil est bien là!) Viviane jette l'éponge. Va-t-on la laisser sur le bord du chemin?
NOOOOOOONNNNNNNN !! On viendra les récupérer en voiture. Christine, fatiguée, propose de rester avec elle ainsi que Christian, et le reste du groupe continue le chemin qui grimpe réellement pour après une descente, arriver aux voitures.
Encore une fois bravo pour cette rando et grand merci à GPSman qui nous drive toujours avec justesse.

                           La langue de vipère ......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article