La Couvertoirade découverte par les épicuriens...en rando!!

Publié le par Epicuriens de la randonnee

La Couvertoirade découverte par les épicuriens...en rando!!

C’est une rando culturelle aujourd’hui nous dit notre G P S Man !!!!
Après une traversée sur un passage canadien pouvant contenir de gros animaux, ils étaient 18 ces gentils bipèdes à le braver, nous prenons notre rythme à travers de jolis paysages, très vert.
Il fait un peu frisquet ce matin à l’ombre mais le soleil est là pour réchauffer nos vieux os de temps en temps.
Oh  quelle belle omelette on pourrait faire avec ces champignons sur cet arbre, on pourrait les faire déguster !!!!!! pas sûr que tout le monde y résiste.
Ah Ah Ah à la queue leu leu dans cette belle enfilade sous une futaie, nous continuons tranquillement notre chemin tout en papotant
Après avoir longé l’autoroute nous trouvons un endroit bien sympathique et à chacun sur sa pierre pour déjeuner.
Hum dit Murielle j’ai un vrai coussin sous les fesses, c’est très moelleux, quel merveille cette pierre !!!!!!! Elle était sur les WC de nos amis les lapins et il y en avait une bonne couche bien humide !!!!!
Allez il est temps de passer à la culture, nous voici dans le village de la Couvertoirade.
Posée au coeur du plateau du Larzac la Cité de La Couvertoirade possède l’aura de ces villages de légende.
Le nom de Cubertoirata apparaît au XIe siècle, les templiers sont présents à La Couvertoirade dès la deuxième moitié du XIIe siècle. Leur implantation en ce lieu est due à la présence de terres cultivables, d’eau pour les hommes comme pour les bêtes, d’un rocher convenant à la construction d’un château et d’une draille venant du Languedoc pour la transhumance.
Bon je ne vous ferais pas un cours d’histoire, il y a wikipédia pour cela, mais ce lieu est classé au patrimoine mondial de l’Humanité, il est aussi reconnu comme l’un des plus beaux villages de France.

Encore une journée sympathique en bonne compagnie

Nicole Korn

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article