15 polissons à Liausson

Publié le par Epicuriens de la randonnee

15 polissons à Liausson

Ah l’exploit ce n’était pas les Korn les derniers aujourd’hui !!!!!!!!
Mme la Présidente et son chevalier servant étaient les retardataires!
Bon on se cale dans les voitures et à nous la belle journée ensoleillée
Oh la belle grimpette dès le départ et voilà on enlève les couches, de vêtements!!!!!
A quoi pensiez-vous ?
Eh Bozo tu n’as plus 20 ans pour courir derrière cette jolie gazelle !!!!!!
Mais que passe t-il ce matin ? C’est les champs Elysées, on rencontre beaucoup de randonneurs et patati et patata, ça papote de partout, des voyages de chacun, des élections etc……….
Après cette ascension parfois un peu raide, nous arrivons sur le plateau de Liausson pour profiter de la vue magnifique qui s’étend de la mer aux contrefort des Pyrénées encore enneigées .
Mais ce qui fait le plus grand charme de cette randonnée est le panorama exceptionnel sur le lac du Salagou qui s’étend à nos pieds.
C’est l’instant idéal pour notre pic-nic, nous voilà installés sur des pierres au soleil et d’admirer ces incroyables tons de la terre rouge bordant le lac, rehaussés par le vert des carrés de vigne et la couleur bleu du lac : Une vraie récompense après la montée.
Mais la descente n’en fut néanmoins pas si facile, n’est ce pas Francette et Chantal ! une sur les genoux et l’autre sur les fesses, plus de peur que de mal !


Un peu d'histoire
Liausson tire son nom des Celtes qui s’étaient installés sur les hauteurs de « L’Ousse » futur mont Liausson.
La seigneurie de Liausson a longtemps été dépendante de la seigneurie de Clermont l’Hérault et de ses seigneurs Guilhem. La baronnie de Clermont l’Hérault à son apogée, se composait de nombreux fiefs dont Liausson. La mention la plus ancienne du village date de 1119 « Laucion ». En 1254, la commanderie des Hospitaliers de Nébian (à coté de Clermont l’Hérault) possédait en fief Liausson, résultat d’une reconnaissance faite par le commandeur de l’ordre de Nébian à l’évêque de Lodève. En 1263, Bérenger III de Guilhem, seigneur de Clermont, va vendre la seigneurie de Liausson au commandeur de Nébian.
Mourèze et Liausson, autrefois, étaient les villages les plus proches, voila pourquoi le commerce se faisait entre ses deux bourgs et plus que cela ! De nombreux mariages furent célébrés entre les deux communes. Les amoureux devaient franchir le Mont Liausson pour se retrouver, sans doute y avait-il de nombreuses cachettes sur la montagne ou les tourtereaux pouvaient « roucouler » tranquillement...
Et nous aussi en attendant la prochaine randonnée
Encore une belle journée en bonne compagnie

Nicole K.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article