Randonnée Caux - Nizas

Publié le par Epicuriens de la randonnee

Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Eh bien nous chantions pas ce refrain  pour cette randonnée découverte à Caux.
Les bonnets, les turbans étaient de sortis sur nos petites oreilles chastes, nous les demoiselles épicuriennes.
Les vignes ont revêtu leurs couleurs d’automne,

et nous partons tel des moineaux à l’assaut pour glaner quelques douces et sucrées grappes.
GPS Man avait oublié de nous dire que nous allions dans le maquis corse.
Mais bon sang, ils ont changé le chemin, nous voilà devant une belle bâtisse mais ce n’est pas très engageant, « interdit d’entrer propriété privée «
Jean Claude part au front pour demander notre route, oh pourvu qu’il n’y ait pas quelques molosses qui pourraient croire que c’est l’heure de croquer le dessert !
On avance et voilà notre dernière recrue qui a supposé que l’on faisait les randonnées en talons aiguilles, qui se prend une pelle, bravo Elisabeth et  bienvenue parmi nous.
Malheur, le chemin a encore disparu, nous sommes devant une belle descente, c’est çà ou le ravin nous chante GPS Man.


Que c’est gentil les supermans  (je n’ai pas dit les super-mâles ) nous assurent la descente.
Que c’est drôle cette vieille maison toute délabrée avec une porte neuve ! l’endroit nous ira très bien pour attaquer notre repas à l’abri du vent.
Oh petit chef, ne râle pas qu’il faut déjà repartir, tu n’as qu’à manger plus vite !!
C’était bizarre, il nous manquait un certain bruit à cette balade !
Ah mais oui, Bozo et Didier, nos pipelettes n’étaient pas là !!!!!!!

Encore une belle journée en bonne compagnie


Nicole K

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article