Alignan du vent

Publié le par Epicuriens de la randonnee

Tous bien emmitouflés ce matin au rendez-vous pour notre rando découverte et voilà notre Viviane qui dit Christian: c’est qui cette dame ? Une nouvelle ? Je ne la connais pas !
Eclat de rire c’est Claude !

Ce n’est pas la première fois qu’elle ne la reconnaît pas !
Mais qui est cette belle et jeune demoiselle qui attend son damoiseau au bord de la route pour l’enlever sur son destrier à 4 roues !
Après quelques klaxons, Brigitte récupère son taxi et direction Alignan-du-Vent.
Eh bien, il porte bien son nom ce village ! Çà décoiffe dur, surtout pour Guy, pas étonnant qu’on appelait les gens d’Alignan-du-Vent, «  les mal coiffés «
Une belle et majestueuse demeure s’offre à nos yeux et le délire commence, on va installer une maison de retraite pour les Epicuriens !
Bien engageant cet emplacement pour déjeuner, table, bancs, table d’orientation qui domine la vallée, c’était sans compter avec le vent.
Brrrrr , j’ai froid nous dit GPS Man, pour me réchauffer en ce moment, j'achète une corona et j’ai une morte subite d’offerte !

Une multitude de fleurs de toutes les couleurs agrémentent notre flânerie.
 

À l’assaut, tous aux asperges, on va manger l’omelette chez Jean ce soir !

C’est l’époque romaine qui vit naître la commune attesté sous les formes Alinian en 1060, le rajout du vent est supposé par la présence d’un moulin à vent.
Il existe de nombreux sites archéologiques. Au cours de la période médiévale, les habitants se regroupent autour du castrum, sous l’autorité des seigneurs Servian.
Le village se développe lentement, avec la construction des fortifications, la tour wisigothe au centre.

Encore une belle journée en bonne compagnie.

Nicole K.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article