Langue de vipère : Saint Michel de Mourcairol

Publié le par Epicuriens de la randonnee

Mourcairol et ses empafés du dimanche ( sic Jean-Claude)

Ceux qui ont oublié ce que voulaient dire « monter et descendre » ont été gâtés!!!

Un départ aux Aires, plein d'allant, mais très vite le chemin grimpe au milieu d'une végétation superbe ( bois et buissons) , ombragé et après une montée (gentille) 1er effeuillage!

Il fait soleil mais l'alternance ombre/soleil rend l'avancée très agréable!

1ère halte sur une plate forme pique-nique....gingembre, abricots et hop! On repart....

Petit détour pour la visite de la chapelle de Saint Michel de Mourcairol, ce qui nous permet de franchir le portail du château – en ruines mais superbe- et de grimper par un aménagement de planches jusqu'à la chapelle.

Elle mérite le détour :site remarquable, vue grandiose sur Lamalou, Hérépian et bien d'autres hameaux, et elle donne la vocation de bedeau à certains......(rires)

Descente et on reprend ce chemin qui serpente à l'ombre entre les arbres.

Spectaculaire de constater le travail des sangliers qui ravagent carrément le sol....si vous avez du labour à faire, n'hésitez plus , louez une meute de sangliers....travail garanti!!

En continuant, le chemin nous réserve quelques surprises de dénivelé et malgré les petites phrases rassurantes de notre GPS man Jean-claude (c'est l'avant dernière, encore une et c'est fini, après il n'y en a plus, etc.....) ça monte de plus en plus! Et quand je dis « monte », c'est un euphémisme..............

45% de pente!!

Chacun monte à son rythme qui s'est fort ralenti......un dernier virage....non! Encore un et puis un peu de répit avec un « plat »...faux plat car la suite va nous mettre les mollets, les cuisses et les fessiers en ébullition!

Là, plus de grimpette, c'est carrément de l'escalade : un chaos de rochers qu'il nous faut franchir!

Jeans et bermudas entrâvent nos mouvements de lever de jambes...certains iront jusqu'à suggérer de les enlever ( Jean-Marc ) et je ne rapporterai pas ici les commentaires sur les strings/mouches et c......!

Après ce passage un peu délicat , le chemin plus ou moins plat, toujours aussi dévasté par les sangliers, toujours aussi agréable , nous décidons vu l'heure de chercher le bon endroit où se poser pour pique-niquer...ça y est : tout y est !

Panorama, petit vent rafraîchissant, ombre en option !

Pause bien appréciée ou les traditions se sont perpétuées : café, petits gâteaux, cake et chocolats!

Un vrai réconfort après cette montée!

La logique veut que quand on est monté il faut descendre ce qu'on a monté!

C'est ce qu'on fait sur un chemin assez caillouteux mais très vite se présente une autre montée, courte mais bien raide!

On débouche sur un chemin large (celui de l'accès au relais), plein soleil, bordé d'asphodèles mais il manque quelques jours pour l'éclosion des hampes!

C'aurait été trop beau de descendre gentiment!!

Bifurcation...à gauche toute!

Et là! THE descente!!

Les yeux rivés au sol pour ne pas glisser sur les cailloux, on descend en essayant d'économiser nos muscles mais les genoux sont mis à rude épreuve!

Ce sous-bois est magnifique mais notre descente accapare toute notre attention car on risque la chute à chaque pas!

On descend ainsi pendant une bonne ½ heure et on rejoint un chemin de la boucle verte qui lui est PLAT, mais ne rêvons pas.....nous sommes venus pour monter et descendre!

Donc, petite sente à gauche et.........re-descente qui va s'avérer, elle,  redoutable pour les genoux!

Personnellement, j'avoue que la fin de cette descente a été difficile mais je pense que je n'étais pas la seule!

On débouche sur une petite route goudronnée qui va nous ramener dans le village avec petite halte au bord d'un ruisseau ( Artemis est complètement assoiffée! Tout comme nous d'ailleurs!!)

Le parking a un grand trésor : un robinet d'où coule une eau très fraîche – un régal!! Car à ce moment de la journée, il fait CHAUD!

Très belle randonnée, un peu rude pour nos vieilles articulations mais remplie de paysages superbes!

A la prochaine....

La langue de vipère!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

denise randoulet 09/02/2014 11:10

super compte rendu plein d'humour ( comme toujours ...) BRAVO !!!!