Rando Malavieille lundi 19 mars 2012 : ce qu'il faut savoir

Publié le par Epicuriens de la randonnee

"Malavielle".
- Difficile - 12 km - 4 h 30 mn.

- Repas tiré du sac.
- Départ : 8h 30 . Parking habituel.


                   Lundi 19 mars - .malavieille11.JPG

"Malavieille" Repérage

Malavieille1-copie-1.png  
malavielle3


malavielle22

     malavieille44

Difficile – 12km MAX – Dénivelé : 430 m – < 4 h. 30 mn.

Départ à 8h 30 , parking habituel



Repas tiré du sac.


Météo :
Quand j'étais môme, la chaîne météo, ça existait déjà. On appelait ça la fenêtre. (Jean Yanne)

    cjidfhgf

Trajet voiture :52 km, 48 min.

Cout covoiturage AR : 10 euros par véhicule.

   
malavieille5

malavieille66

malavieille88

 

Le coin culture

Le lac du Salagou:
 malavieille77.JPG

Profond d'environ 40 mètre Le lac du Salagou est un lac de retenue du barrage du Salagou. Il est situé au centre du département de l'Hérault, sur la rivière Salagou, affluent de la rivière Lergue qui se jette dans l'Hérault.
Le lac a ennoyé une partie des communes de Clermont-l'Hérault à l'est, Liausson au sud, Octon à l'ouest, et Celles au nord. Le niveau de l'eau est à environ 140 m d'altitude. La surface du plan d'eau est d'environ 700 hectares, tandis que le volume du réservoir est égal à 102 millions de m3. Le lac est dominé par des monts et des plateaux culminant à 300 m à l'est et jusqu'à 407 m pour le Carels à l'ouest.
Le projet de barrage fut lancé dans les années 1950, dans le but de créer une réserve d'eau qui favoriserait une diversification des cultures, comprenant le développement d'une production fruitière, la viticulture devenant surproductive. Secondairement, le barrage aurait pour but de régulariser les crues de l'Hérault.
Les travaux débutèrent en 1964 pour se prolonger jusqu'au début de 1969.
Alors qu'on pouvait penser, en 1968, qu'il faudrait des années pour que la cuvette de l'Escandorgue se remplisse, un seul très gros orage la combla à moitié en mars 1969. D'autres précipitations remplirent presque totalement la cuvette en quelques mois, donnant raison aux calculs des ingénieurs.

 

L'humeur du jour
   
malavieille7.png



            Jean-Claude ASCONE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article