Cassan, Blanche neige et les 7 nains

Publié le par Epicuriens de la randonnee

UN et SEPT !

Eh oui! Pour nous ( les randonneurs) aussi, ce fut une révélation !

Vous n'avez pas trouvé? Mais si , voyons...........

BLANCHE NEIGE et LES 7 NAINS.

D'accord, Blanche Neige a changé de sexe....mais on est au XXI èmme siècle!

Bref! Blanche Neige alias Jean-Claude, alias GPSman nous avait concocté une super rando, avec au complet : du plat, de la grimpette, de la descente, de la sente étroite et casse-g........, du gué et aussi des râleries!

Le départ s'est fait sous un ciel gris, presque menaçant et après un morceau de goudron , nous voilà sur un chemin grimpant...légèrement au bout duquel 1er arrêt pour effeuillage et café.

Première descente un peu caillouteuse, tout va bien puis re-grimpette et bien obligés de re-descendre mais cette fois-ci, une vraie sente , étroite et pentue , avec des cailloux fuyants et là! 1ères râleries car difficulté et chute de Chantal qui porte son bâton comme une flûte de pain ..sous le bras!

Puis un chemin à découvert, parmi la garrigue où nous apercevons de loin des vaches (pas de train donc elles n'ont que les randonneurs à regarder passer!), chemin qui nous amène sur une route avec rencontre de 2 randonneuses que l'on confie à GPSman...! Chut! Elles faisaient le même itinéraire que nous mais à l'envers!

Puis, nous quittons la route et devons franchir un gué...en avant les photographes ( peut-être un plouf à saisir!) Désolée, pas cette fois-ci, une solide planche permet de le traverser!

On approche de MIDI, heure décisive pour certains : pique-niquer à midi ou plus tard devient une discussion qui se poursuit jusqu'à 12h05 puisqu'après le gué, on monte de manière forte ( un cheval noir nous regarde complètement sidéré, en oubliant d'avaler l'herbe ds sa gueule!) puis arrivée sur la hauteur, on s'installe près d'une capitelle avec vue magnifique sur la plaine.

La halte fut ( avec regret) de courte durée et nous voilà repartis pour la descente vers le village, avec quelques arrêts ( photos, ramassage et consommation de raisins et de figues ) et nouvelle râlerie de certains qui trouvent que l'on ne va pas assez vite et que ça traîne.......

Quelques propos un peu vifs mais après tout , on est là pour se balader et se vider la tête!

Retour sur le Prieuré de Cassan par une petite rallonge ( justifiée pour ne pas marcher sur la route ..dangereuse par sa fréquence véhicules).

C'est vrai que la fatigue commençait à se manifester mais belle rando avec toujours les jacasseries et les fous-rires, cocktail de la BONNE HUMEUR.

Rendez-vous à la prochaine......

La Langue de Vipère....

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article