Lavérune...La Vérune ...Lavé Rune

Publié le par Epicuriens de la randonnee

El Gringo de Jacques Vabre
Alors content de la récolte
j’espère pour toi qu’il est meilleur que celui de Georges !!!!! 

Que de voitures autour de l’usine de torréfaction de café de l’entreprise Jacques Vabre qui marque depuis 1970 le paysage, son principal bâtiment est maquillé comme un paquet de café en poudre.
On finit par trouver quelques places pour parker nos chars et aller découvrir la ville de Lavérune située à l’ouest de Montpellier.
Nous commençons par longer quelques lotissements pour se retrouver dans le centre ville, mais qu’est ce donc ? on est à Marrakech, une splendide façade comme là-bas !
Nous voici devant l’abbaye cistercienne de Vignogoul isolée au milieu des vignes, ancienne abbaye de femmes, sobre, élégante de dimensions modestes, qui se prête merveilleusement à la musique, chorals, chants grégoriens, musique sacrée.
Nous poursuivons notre parcours entre les vignes et les gros oiseaux que nous sommes vont picorer quelques grappes de raisin bien juteuses.
Faudrait des bottes en caoutchouc pour patauger dans la gadoue, la gadoue hou la gadoue : Vivi tu n’as pas voulu venir de peur de t'embourber, ah oui tu en aurais eu jusqu’à la taille !!!
Nous déambulons devant ce superbe domaine de Biar situé à proximité de l’antique voie Domitienne, rénovée aujourd’hui dans le respect de l’environnement afin d’y accueillir hommes et chevaux.
Le domaine a retrouvé son activité originelle: l’élevage et le dressage des chevaux de Camargue.
Jean-Claude tu n’en pas assez d’acheter des demeures plus splendides les unes que les autres !
Le château de l’Engarran
Nous avons le privilège de déjeuner devant ce splendide édifice « folie du 17 ème siècle
Il fut fondé par Henry d’Engarran et construit par Jean Vassal.
La grille du château est classée monument historique.
Jean Vassal acheta ces grilles en 1785 à la ville de Montpellier qui s’en servait pour clore la place de la Comédie.
 
Encore une belle journée en bonne compagnie
Nicole K.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article