Langue de vipère : Les hauts de Mèze

Publié le par Epicuriens de la randonnee

Les Hauts de Mèze ont été très attractifs....36 pattes au total..(pour les matheux uniquement) :   16x2) + (1x4)...  

Trois nouvelles têtes bien sympathiques dont une, belge ,(Solange)....mais , bon! On l'a acceptée because elle prenait les photos...et puis c'est l'amie de notre stagiaire présidente..belge aussi!

Belle oliveraie puis vignes aux ceps torturés et gigantesques et l'on continue sur un chemin bordé de buissons et notre crainte est de perdre Viviane ...les buissons sont plus grands!!!!

L'humeur est légère, le verbe enlevé voire osé, le printemps nous apporte cette légèreté!

Petit chemin dans un bosquet et première halte avant le grand saut dans la «forêt» : café (inévitable) minis oeufs de Pâques .

Prêts? Partez!

J'avoue que la fin de la descente m'a inspirée.......!!( cf photo)

C'est un peu glissant mais surtout il y a cette grande ravine au milieu.

Petite balade dans le bois mais très vite on remonte au grand air sur un chemin, boueux mais large d'où l'on aperçoit d'un côté l'étang et de l'autre les petites collines de Villeveyrac.

Beaucoup de fleurs sauvages, une herbe grasse et des.....asperges!!! (plantes qui dressent fièrement leurs têtes ..)La 4 pattes marche en tête de la troupe mais Chantal qui, jusque là n'avait pas encore râlé, affirme qu'elle ne s'arrêtera maintenant que lorsque Artemis sifflera!

Pourquoi? Parce que par 2 fois, le sifflet retentit et en bons élèves conditionnés, on s'arrête et toujours selon Chantal «ça casse le rythme!!»

Qu'on se le dise!!

Le Mas de Cédat en vue, quelques touffes d'iris et on s'arrête dans la petite pinède qui s'étire vers «Les Sacristains le Haut» : Jean-Marc, non sans commentaires se fait ramasseur d'asperges tout en proposant son gingembre déjà sucé et mâché (sic) et plus aphrodisiaque que celui de Dany!

Quelle mauvaise foi!!!

Viviane, quant à elle, propose des abricots basanés entre le pruneau et l'abricot..

Magnifique domaine des Sacristains dont on apprend par Jean-Claude que c'est le nouvel «home retraite» acheté par les Epicuriens (Merci Mr le Président)!

Du coup, tout le monde est retraité!

On repart vers cette petite route qui va nous amener à Farlet , Artemis essaie de faire une 1ère conquête mais quelle déception! Le chien se sauve!

Quelques arrêts techniques, un début d'effeuillage (le soleil commence à chauffer) et tout en racontant des recettes, des histoires on amorce toujours sur une petite route, le retour. Les fossés remplis d'eau satisfont Artemis qui goûte aux joies de la baignade et qui s'ébroue tantôt sur Doric et Jean-Marc, tantôt sur Nicole et Didier..

Je crois qu'elle vous aime bien!

Puis chemin à gauche et rencontre à Fourcade avec un superbe mâtin de Naples (je crois) qui va faire un petit bout de chemin avec nous, rencontre aussi avec des paons et quantité de volailles.

On redescend en empruntant le chemin derrière le Fer à cheval et c'est l'heure de se poser pour le pique-nique .

Ce sera dans la pinède au soleil.

Quelques barrières offrent un siège trop bas pour Guy et Jean-Marc mais pas pour notre Mimi!!

Didier – à la retraite depuis peu- offre le punch : finalement, on devrait fêter plus souvent des évènements...!

Les conversations sont étranges, on y parle de pointers( poses à l'appui)..., d'échanges sur internet de vieilles «choses» contre des plus récentes (certains n'ont pas les résultats escomptés...)

Faut pas rêver les mecs! Vous n'échangerez pas vos femmes!

Circulation de café, gâteaux, chocolats et autres friandises....

Tout le monde se restaure et sur une dernière petite histoire, on repart..mais nous ne sommes pas loin des voitures.

Encore quelques asperges (le sac est bien gonflé!) , des rires, du soleil , de la bonne humeur et on est arrivé!

A mardi prochain et si je me fie aux rumeurs, ça va être plus hard!!

 

La langue de vipère....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La râleuse 12/04/2013 18:17

J'espère te revoir très vite artemis car c'est toi la plus géniale de la bande.

Biz

La râleuse